Skip to content

Yacine Benyacoub

portrait-yacine-benyacoubYacine Benyacoub découvre le théâtre par hasard en rencontrant Mohamed Laïd Kabouche qui lui propose de l’assister à la mise en scène de la pièce Les Bonnes de Jean Genet en 2002.

Les années suivantes, il se forme sur le terrain en enchaînant des rôles de composition dans plusieurs pièces au Théâtre National d’Annaba (Maître Puntilla et son valet Matti de Bertolt Brecht, Les Rustres de Carlo Goldoni, Montserrat d’Emmanuel Roblès, ou encore La Folle de Chaillot de Jean Giraudoux).

Durant ces années de scène, il participe à de nombreux stages de formation : « la voix parlée et chantée » avec Laurent Chouteau, « Technique de l’Acteur », dirigé par Ivan Romeuf, Comedia dell’arte avec Marcelo Sequouiri et Antonio Palermo, et autres stages de mise en scène sous la direction de Hayder Benhassine et Mohamed Laïd Kabouche.

2006 est une année charnière durant laquelle il écrit des pièces et des adaptations, se lance dans la mise en scène, et anime parallèlement un atelier de théâtre pour enfants et pour adultes. La même année, il intègre la compagnie Vanessa Studio théâtre, et interprète le rôle principal de la pièce Le miroir d’Arthur Miller, présentée au Théâtre National d’Annaba et au Théâtre National d’Alger. Il assiste à la mise en scène et joue dans la pièce de Med Laïd Kabouche, Timthel Doc, diffusée au travers d’une tournée nationale. Il écrit sa première pièce Théâtre de verdure qu’il met en scène au centre culturel Français d’Annaba, ainsi qu’Histoire de demain, qu’il met en scène cette fois au Théâtre National d’Annaba. Il écrit plusieurs adaptations pour la scène dont, parmi les plus importantes, La Panne de Friedrich Durrenmatt, Un énergumène passe à table de John Irving (jouée au centre culturel français d’Annaba).

En 2010, il intègre le théâtre National de Guelma. Il est assistant metteur en scène et interprète dans la pièce Lahadat Masrah d’après Gouverneurs de la rosée de Jaques Roumain, dont il coécrit l’adaptation avec Haïdar Benhassine. Représentée au Théâtre National de Guelma, la pièce fait une tournée nationale et obtient le Prix de la Meilleure Scénographie au Festival national du théâtre professionnel. Il joue également dans Matin de quiétude du dramaturge M’Hamed Benguettaf, sous la direction de Haïdar Benhassine, en représentation au Théâtre National de Guelma.

Par la suite, il quitte le TNG pour écrire une adaptation des Carnets du sous-sol de Dostoïevski, un monologue qu’il met en scène assisté de Khalil Kabouche et qu’il interprète dans plusieurs espaces à Annaba et Alger. En 2012, il s’installe en France et s’inscrit aux Ateliers du Sudden (Paris), dirigés par Raymond Acquaviva.

En 2016, Yacine joue dans Comme il vous plaira de Shakeseare, mise en scène de Jean-Paul Zennacker. Puis dans la foulée, il interprète le rôle de Bob dans Popcorn de Ben Elton, dirigé par Clark Ranaïvo, et il signe la mise en scène de La promise de Xavier Durringer.